FIR/France Bleu Champagne-Ardenne

France Inter Reims est née le 15 mai 1972 sur 95.1 MHz (fréquence aujourd’hui utilisée par France Bleu Champagne-Ardenne).

C’est la deuxième radio (la première étant Radio Reims) à s’installer rue du Docteur Jankel Ségal dans les locaux des actualités régionales télévisées.

De sa création jusqu’à 1975 elle est rattachée à la troisième chaîne (comme l’ensemble des radios régionales publiques), puis dès 1975 elle dépendra de Radio France.

En 1976, elle ouvre une fréquence à Châlons en Champagne sur 91.1 MHz (le 27 mars 1983, elle passera sur 94.8 MHz).

Enfin le 24 avril 1985, c’est Epernay qui accueille FIR sur 103.4 MHz.

Le 15 octobre 1984, FIR quitte les locaux de FR3 Champagne-Ardenne, rue du Docteur Jankel Ségal pour s’installer 35 rue Courmeaux à Reims (les locaux seront inaugurés le 26 avril 1985).

Le responsable de l’époque se nomme Alain Passerel, il partira de Reims l’été 1988 pour rejoindre France Info tout juste née à l‘initiative de Jérôme Bellay (autre Rémois, cf : la rubrique « Radio Reims/ Radio Nord-Est), il a ensuite été journaliste à France Inter.

En 1985, FIR s’appellera FIR + à la suite de l’intégration de l’équipe rémoise de Radio Nord Est (ex : Radio Reims) au sein de sa structure en avril 1984.

Le 1er octobre 1986, FIR + devient FIP Reims à la suite d’une décision nationale visant à une meilleure cohérence de ce réseau.

Puis le 15 décembre 1987, le Père Noël apporte la stéréo (pour un réseau musical, il était temps !).

Et c’est le 4 janvier 1988 que Radio France Reims remplacera FIP Reims. Mais le 4 janvier, le personnel, opposé à ce changement, décide de faire grève. Parmi ses revendications il y a le maintien de l ‘émission « Jazz à FIP » de 19h30 à 21h00 en semaine, cette dernière continuera donc d’être diffusée au moins jusqu’à la fin des années 80.

En juillet 1988, Yves Mazellier en prend la direction.

Yves Mazellier est journaliste économique et il a, notamment, implanté Radio France à Marseille.

Radio France Reims est alors dotée d’un budget de 3,2 millions de francs pour 12 permanents et une dizaine de pigistes et animateurs.

En 1991, elle prendra le nom de Radio France Reims Champagne, pour devenir quelques temps plus tard Radio France Champagne.

Enfin le 1er mars 1993 à 19h36, le signal est coupé rue Courmeaux pour reprendre 10 secondes plus tard du 28 boulevard Joffre (à côté de la gare), les locaux de l’actuelle France Bleu

Champagne-Ardenne. A cette occasion la surface passe de 200 m2 à 420 m2.

Le 7 avril 1994, alors que la France connaît son premier Sidaction, Radio France Champagne est à l’origine avec la plupart des radios privées de la place de Reims (Europe 2, Skyrock, Radio Phare, Radio Primitive, Radio Jeunes Reims et Cigale) d’une émission commune contre le Sida réalisée d’un podium installé Place d’Erlon (les Champs Elysées rémois) durant 2 heures, de 17 à 19h. Cette expérience est unique en France hormis 2 radios d’Avignon qui font programme commun, les radios périphériques et les TV qui proposeront chacune une émission commune le soir même.

Le 4 septembre 2000 à 5h00, Radio Bleue ainsi que toutes les locales de Radio France prennent le nom de France Bleu, à Reims l’appel est devancé puisque dès le 28 août, Radio France Champagne devient France Bleu Champagne.

Après avoir obtenu une fréquence à Charleville-Mézières (100.9 MHz) et récupéré celle du Mouv’ à Troyes (100.8 MHz), fin mai 2003 elle émet sur 93.6 MHz à Vitry le François et en octobre 2003 elle est autorisée sur 103.4 MHz à Sainte Ménehould (décision CSA du 8/10/03 et parution au J.O. le 14/10/03).

Le 6 janvier 2014 France Bleu Champagne devient France Bleu Champagne-Ardenne à la suite de l’ouverture d’un bureau et l’embauche d’un permanant à Charleville-Mézières.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site