Soleil Média 1997-2012

                              Logo Soleil Média 

 

Un peu plus de 3 ans après Radio Phare, Reims perd une autre radio le 11 janvier 2012…….1er jour des soldes !!!!

Tout commence le 19 septembre 1995 lors du lancement d’un appel partiel à candidatures par le CSA auquel postule Soleil Média.

Le projet est porté par l’association de promotion artistique et culturelle créée le 1er janvier 1996.

Malgré que les autorisations soient délivrées le 1er octobre 1996 et que la plupart des radios issues de cette vague d’autorisations commence le 6 novembre 1996, Soleil Média n’ouvrira son antenne que le 6 février 1997 au matin.

Elle est fondée par un ancien de Radio Phare, passé ensuite à Primitive, Ibrahim Fofana.

Le président est Modibo Traoré.

Elle se veut une radio intercommunautaire mais diffuse principalement de la musique afro-antillaise.

L’association fondait aussi l’espoir de mettre en place une revue et un festival de musiques du monde.

Mais dès 1998 les difficultés financières commencent. Soleil Média sera interrompue plusieurs mois cette année là par TDF pour non paiement des frais de diffusion. Elle revient le 21 juillet 1998 sur les ondes.

Puis tout semble bien aller de nouveau puisque le 4 novembre 2003, le CSA lui accordera même une nouvelle fréquence à Epernay sur 88.3 MHz.

Le 11 août 2006, le RDS passe de SOLMEDIA à RSM.

En mars 2007 Soleil Média  quitte la rue Ledru Rollin (son implantation d’origine) pour la rue Dieu Lumière.

Le 24 septembre 2007 la Ville de Reims lui alloue une subvention de 5000 euros pour la promotion des évènements culturels de la ville.

Puis c’est le retour des ennuis financiers. Le 24 septembre 2009 TDF coupe les deux fréquences de Soleil Média (Reims et Epernay) suite à la mise en redressement judiciaire de la radio.

Soleil Média reprend, uniquement sur Reims, depuis une antenne installée sur le toit de sa maison rue Dieu Lumière le 13 janvier 2010. Elle reprend à la suite d’une mise en demeure (datée du 7 janvier) de diffuser son programme sur ses 2 zones. Le RDS est modifié à cette occasion et deviendra RSM 96-2.

A partir de cette date, Soleil Média sera fréquemment absente des ondes pour des durées  plus ou moins longues, mais jamais la porteuse ne s’éteindra.

Le 8 avril 2010 elle est mise en demeure par le CSA pour non fourniture de son rapport annuel d’activité de 2008.

En décembre 2010 le CSA, suite à la demande de Soleil Média, l’autorise à émettre depuis le site Towercast, mais elle n’ira jamais là-bas.

2010 est vraiment une année noire pour la radio. C’est aussi la fin de la diffusion de RFI qu’elle relayait sur son antenne notamment pour les infos. Et au fur et à mesure les émissions disparaissent, ce n’est plus que de la musique et des jingles.

Elle ne postulera pas à l’appel à candidatures du 3 novembre 2011 qui voit ses fréquences remises en jeu.

Le 11 janvier 2012, c’est la toute dernière fois qu’on entend Soleil Média sur 96.2. Elle meurt aussi discrètement qu’elle était arrivée. La porteuse est coupée ce jour.

On le voit la vie de Soleil Média fut chaotique et rythmée par des difficultés financières.

 Studio Soleil Média

De 6 radios associatives, Reims n’en compte plus que 4 aujourd’hui.

A qui le tour ?

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×