Radio Phare 1983-2008

 

 

Ce mercredi 19 novembre 2008, Radio Phare s’est éteinte à tout jamais !


Depuis plusieurs mois, Radio Phare était confrontée à des problèmes financiers suite au retard du FSER.
Le FSER, aux dernières nouvelles, avait été promis pour le 15 octobre, mais il n’est pas arrivé à cette date. La banque n’a pas voulu attendre plus.
Mardi 18 novembre, Radio Phare a été mise en liquidation judiciaire.


Ce mercredi en fin de matinée, les responsables de Radio Phare ont remis les clés au mandataire judiciaire qui a coupé les programmes dans l’après-midi.
Reste sur le 97.8 MHz, la porteuse et le signal RDS (l’émetteur est géré par TDF).


Radio Phare devait rejoindre la nouvelle médiathèque de Cormontreuil, à jamais elle restera dans la maison jouxtant la mairie.

 


Radio Phare faisait partie des pionnières.


Née à la fin de l’année 1983, elle a permis à beaucoup d’animateurs actuels de faire leurs premières armes (dont votre serviteur).
Elle est née dans le quartier des Châtillons à Reims, dans les locaux de la MJC Le Phare, dont elle était une des activités. En décembre 2005, elle rejoint une maison appartenant à la mairie de Cormontreuil suite à la fusion des MJC et Centres Sociaux de Reims et donc à la disparition de la MJC Le Phare.
Dès sa naissance elle installe son antenne sur la tour des Argonautes lui accordant ainsi, avec 800 W, une très bonne couverture. En 1991 elle passera par TDF sur le Moulin de la Housse.
Elle émet d’abord sur 90.5 MHz, puis en mars 1984, elle va sur 93.8 MHz. Enfin suite à la nuit bleue de 1991, elle passe sur 97.8 MHz.

 

On se souviendra dans ces années 80 des retransmissions des matchs de foot de Reims et de la célèbre émission « Transamérica » qui a baigné notre génération de bonne musique funk.
Dans les années 2000, ce sera l’émission de musette des matinées du week-end qui sera l’un des rendez-vous « phare » de la radio. Cette émission sera reprise dès la fin de Radio Phare par Graffiti’s à Fismes.


Clin d’œil aussi à mes amis Laurent, Franck, Mickaël, Alain, James et à leurs émissions « Micro Pha’hard », « En direct des années 60 à 80 » (émission dans laquelle j’ai débuté en radio avec un spécial Néna, c’était en mai 1984) et l’émission du dimanche après-midi dont le nom m’échappe.
2008 aura décidément était une année maudite avec les disparitions, entre autres, de SAR à Rethel, RFL à Laon, Radio Visages à Château Thierry et maintenant Radio Phare.

 


L'émetteur a été coupé mardi 2 décembre dans l'après-midi, la neige sur 97.8 MHz a un drôle de goût en cette période hivernale qui arrive…  En pleurs

 

 

Vous pouvez laisser vos souvenirs ci dessous.

Commentaires (9)

1. Michaël 24/11/2008

bonjour,

effectivement ça fait un choc de voir la disparition de cette radio locale. Je ne suis plus un auditeur actuel, mais me souviens de l'époque ou j'étais un assidu des émissions de mixs avec James, Jean Louis, David, "bonus nono"...etc... Sans oublier le "transamerica" de Manoubi, avec du bon son et les fameux jingles de l'émission! A cette époque c'était une vrai aventure de bidouiller mon antenne pour recevoir radio phare, puisque j'habitait assez loin de Reims; pourtant je ne loupais rien des émissions de Jean Louis notamment. J'ai d'ailleurs pleins de cassettes de la musique techno qu'il nous diffusait avec passion. La page se tourne alors bon courage à tous ceux qui était impliqué dans cette aventure radio et ceux qui ont du y vivre de bons moments et qui sont resté dans le milieu de la radio à plus "grande échelle".

2. David 25/11/2008

Bonjour,

c'est triste ce qui arrive a radio phare, j'ai fait parti du staff durant 2 année (1990 - 1992), d abord comme animateur (avec un autre david, les double D, ensuite comme animateur & responsable du staff) , puis de retour du service national, en guest dans le dj non stop, continuité du Music Non Stop chaque mercredi soir.

Une page se tourne, se ferme malheureusement. Les radios associatives ont cette possibilité d'offrir une chance a tout a chacun. Faire sa première expérience radio, c'est vraiment cool ça.

Maintenant le fait que le fonds de soutien à l’expression radiophonique n'ai pas était versé en temps donné, est dégueulasse, je suis sur que les dossiers ont été rendu en temps et en heure (sinon, il n'y aurait pas eu de confirmation de versement), alors que les responsables prennent les responsabilités face a cette situation.

J'avoue être dégouté, et attristé par cette nouvelle trouvé sur la libre antenne de radio actu.

Radiophoniquement

3. Arnaud 16/02/2009

Salut,

top ce site web et merci pour les souvenirs son avec big fm
Y'a une emission qui m'a marqué c'est le trans america de manoubi sur radio phare des extraits ce serait pas mal des potes m'en parle encore
merci

4. Henri Schmitt 13/04/2009

Dommage en effet qu'une voix remoise disparaisse. C'etait une radio faites par des passionnes, dont on a pu apprecier la tenacite et le gout de l'originalite, ainsi que la volonte de communiquer dans le respect des diversites culturelles. J'ai le souvenir des emissions de Manoubi, des "Barricades Mysterieuses" et des programmes de Patrick, qui malgre un certain nombre d'obstacles(et de peaux de bananes !), a beaucoup oeuvre pour Radio-Phare a une epoque.Je devrais auss mentionner la poesie, l'Invite du 12/13 et les programmes rock, folk et classiques, tous faits par des passionnes.
Un grand coup de chapeau a TOUS, depuis ma retraite, bien loin de Reims.

5. fred 24/04/2009

bonjour a tous,
animateur de l'emission house garage body'n'soul et de la sequence news du transamerica j'ai vecu cet arret comme beaucoup avec un certain degout face au rouleau compresseur financier qu'a subit radio phare ou plutot "phare-radio".
passionné de musique depuis des années c'etait certainement sur reims la derniere opportunité de commencer l'animation pour les jeunes ou de decouvrir en tant qu'auditeur des musiques differentes.
je me souviens de l'epoque ou radio-phare innovait notamment le samedi a_m a partir de 15h et ceci jusque minuit on pouvait decouvrir tous les styles de dance: house techno progressive funk acid-jazz c'etait avant tout le monde et bien loin de la soupe que l'on nous sert aujourd'hui sur des radios qui ne savent plus prendre de risques et qui n'ont que le seul soucis faire du generaliste meme si elle se dise specialisée.
l'avenir les webs radios je ne suis pas sur.
surveillez quand meme de pres votre bande fm remoise, qui sait, des bonnes surprises pourraient encore arriver....
full vibe a mister james romu david jean_louis l'ovni manoub thierry...

6. Mike 11/07/2009

Waouhhh comme je suis nostalgique en relisant tout ça! Je partage ce que dit Fred (de body&soul). C'est vrai que radio phare était fait par de très bon passionnés). Tous les samedis effectivement, j'étais à l'écoute de phare, pour découvrir cet espèce d'ovni qui m'a fait découvrir la house, techno, etc... Avec Fred, Jean Louis (oversound, taptoo generation...), James le mercredi et les autres. Putain comment ca donnait une claque aux radios dites "pro" et déjà formatées!! Quel pied j'ai pris! Il m'arrive encore de faire tourner des K7 de l'époque! Merci merci et encore merci à toute cette partie de radio phare qui a construit mes tympans. Y'avait même tout un travail en amont, puisque j'habitait Avize à l'époque, et pour recevoir le 97.8, c'était un peu compliqué, alors il fallait trouver l'endroit ou poser le tuner et bidouiller l'antenne. Voilà ce que j'avais sur le coeur.

7. Jonathan - l'animateur anglais sur Reims en 85 et 86 08/04/2010

Bonjour à tout le monde et merci pour ce super site qui me rappelle de très bons souvenirs! D'abord animateur sur radio Phare le samedi après midi "Les Sons d'Angleterre", puis recruté par RCM 2 mois après où j'ai occupé les 'tranches' des samedis et dimanches soirs.... pour terminer en 1986 à Radio Magnum avec "Big Ben en Champagne".... aujourd'hui je suis toujours en france ... je m'occupe maintenant des contenus chez Orange (comme quoi, les radio Reimoises mènent à tout !) See You Soon ! Jonathan

8. Totof 30/08/2010

Bonjour, je rejoins mike car moi aussi il m'arrive fréquemment de réécouter mes vieilles K7 de radio phare avec jean-louis et james aux platines
Quelle nostalgie de réentendre parler du taptoo, j'étais étudiant à l'époque sur reims et ct un plaisir de voir œuvrer JL au taptoo et james de temps en temps a l'échiquier
Bon vent à tous

9. Jean pierre 20/11/2016

Bonjour à tous...
çà me fait tout bizarre qu'il y ai un forum de nostalgiques de Radio Phare... j'y ai passé une certain nombre .. à la création en 1981...j'y ai installé les Platines.. les fameuses TECHNICS SL 1200 mk II... des souvenirs et des fous rires avec Benoit Jean Phi ... les premiers avec une radio libre entre les mains .. tous ces bénévoles jeunes et moins jeunes qu'on formait en 2/3 heures ... puis quand la MJC a obtenu la subvention.. direction Paris pour l'investissement dans un BRODCAST digne de ce nom .. avec grande nouveauté Insert téléphonique qui a changé un peu la face de la radio ...( appels en direct... retransmission des match de foot ...j'y ai également testé le premier lecteur CD...mais avec très peu de soft ...enfin que de bons souvenirs ...merci pour cette page ....

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 26/02/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×