2011

4 janvier 2011 : le 1er juin dernier je terminais mon article sur le lancement de l’appel partiel lancé dans notre région en disant que le suspens était insoutenable.

Effectivement toutes les radios concernées par cet appel ont été reconduites si l’on en croit la présélection que fait ce jour le CSA. On serait presque tenté de dire, 6 mois pour ça !!!

 

2 février 2011 : le CSA modifie sa décision du 9 janvier 2008 concernant la fréquence de NRJ à Fismes, elle passe donc de 99.2 à 103.2.

En fait depuis la NEVA picarde (la nuit du 29 au 30 octobre 2008) et l’arrivée de Puisaleine à Soissons sur 99.1, NRJ était déjà partie sur 103.2.

 

4 février 2011 : Stéphane Soarès, responsable d’antenne de RJR Radio quitte la station pour aller travailler sur la future TV de RTL Group en Lorraine. Greg Jasinski, ex CAE de RJR, le remplace pour assurer l’intérim et modifie quelque peu la programmation musicale, fait revenir les bénévoles (de zéro à 11 à l’été 2011) et change le logo de la radio.

 

Avril 2011 : pour fêter ses 20 ans Champagne FM change son logo.

 

27 avril 2011 : le suspens était insoutenable…..qui allait remporter les fréquences mises en jeu lors de l’appel partiel du 1er juin 2010 ? Il aura donc fallu presque un an pour que…..rien ne change !!!! En effet les radios dont les fréquences étaient remises en jeu à l’issue de leur quinzième année d’autorisation ont donc toutes récupérées leurs fréquences.

Euh ! Question sans doute stupide, mais il faut un an pour ça ???? et presque 4 mois à l’issue des présélections !!!

Les gagnants sont donc : Happy FM à Reims (89,8 MHz), Radio 8 à Charleville-Mézières (91,2 MHz) et Champagne FM à Rethel (102,3 MHz), Reims (102,1 MHz), Fismes (102,2 MHz), Troyes (97,5 MHz), Châlons-en-Champagne (87,7 MHz), Épernay (101,4 MHz), Vitry-le-François (101,5 MHz) et Saint-Dizier (101,4 MHz).

 

1er juin 2011 : le démontage des studios de Virgin Radio Reims commence ce jour.

 

20 juin 2011 : le numéro 1503 d’Atout Magazine est le dernier numéro à paraître.  Ce titre fusionne avec Paru-Vendu Reims, qui lui-même paraîtra pour la dernière fois le 24 octobre 2011 avec le numéro 2051 suite à la liquidation de la COMAREG. Quel rapport avec la radio ? Et bien les locaux d’Atout et de Champagne FM étaient communs. Suite à la disparition du titre, les façades rue de Talleyrand et rue du Cadran St Pierre vont être entièrement décorées aux couleurs de Champagne FM avec, notamment, des panneaux pour chacune des villes et des fréquences de la radio.

 

8 août 2011 : James Jouffroy (responsable et animateur depuis de longues années sur Europe 2 Reims puis Virgin Radio Reims) prend le poste de responsable d’antenne de RJR Radio Jeunes Reims (nouvelle dénomination depuis quelque temps de celle qui s’est de longues années appelées Radio Jeunes Reims, puis ensuite RJR sous l’ère Stéphane Soarès).

 

13 septembre 2011 : le CSA entérine le changement de gérant à la tête de la société SE CD Com, éditrice de Champagne FM. Le nouveau gérant est Dominique Bernard. Dominique Bernard est par ailleurs président et directeur de la publication de Paru Vendu au niveau national et l’était aussi d’Atout qui a fusionné fin juin avec Paru Vendu.

 

3 novembre 2011 : Le CSA lance un appel partiel à candidatures. Les autorisations délivrées en 1996 sont donc remises en jeu dans la région.

Pour Reims sont concernées : RCF Reims-Ardennes, Virgin Radio, Soleil Média, NRJ Reims, Fun Radio, Chérie FM et Skyrock.

Parmi celles-ci certaines radios datent de 1991, mais elles ont en 1996 remises en jeu leur fréquence suite à un changement de titulaire de l’autorisation. Ces radios sont RCF, Virgin, NRJ et Fun Radio. A noter que deux radios autorisées en 1996 ne sont pas concernées par cet appel (Champagne FM et Happy FM) car elles ont obtenu leur nouvelle autorisation le 27 avril 2011.

Normalement toutes ces radios devraient retrouver leur autorisation, à l’exception peut-être de Soleil Média en difficulté depuis quelques temps (notons que sa fréquence inexploitée d’Epernay -88.3- est remise en jeu à cette occasion).

 

14 novembre 2011 : ce matin des salariés d’Hebdoprint à Tinqueux envahissent le studio de Champagne FM et lisent un communiqué à l’antenne. Hebdoprint (comme Champagne FM) appartiennent à Hersant Média et cette société vient d’être mise en liquidation judiciaire le 3 novembre dernier. Les salariés souhaitent donc exprimer leurs revendications sur un média appartenant également à Hersant Média.

 

2 décembre 2011 : c’est un vendredi ! Mais c’est surtout le dernier morning de Laurent Vilalte qui occupait ce créneau sur Champagne FM de 6h à 9h depuis 1995.

16 ans de morning ! A faire homologuer dans le livre des records….

Laurent explique son départ par le fait que Champagne FM est devenue une grosse machine qui demande beaucoup d’attention. Il veut donc se consacrer dorénavant entièrement à la direction d’antenne qu’il assumait déjà.

Il reviendra le vendredi 16 décembre pour la der des ders.

 

6 décembre 2011 : le CSA autorise une augmentation de puissance à 1kW pour l’émetteur de Radio FG à Reims. On se souvient que le 11 janvier 2005 le CSA avait demandé à FG de réduire sa PAR de 500 W alors à 250 W car suite au déménagement de son émetteur à Chenay, elle brouillait RCF au niveau sud de Charleville-Mézières (également sur 94.6 MHz). L’émetteur est depuis au Port Colbert à Reims.

 

21 décembre 2011 : fait suffisamment rare pour être consigné ici, Champagne FM est en panne !

L’ensemble des émetteurs de la radio coupe à 14h10 pour ne reprendre le lendemain qu’à 7h30.

Cela vient de l’émetteur de Reims géré par TDF qui alimente les autres émetteurs.

Commentaires (1)

1. arnaud 10/11/2011

Peut être que Chérie FM en profitera pour demander le passage en catégorie C au lieu de D actuellement.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×