1993

23 février 1993 : l’événement n’est pas rémois mais mérite d’être souligné quand même dans cet historique, Champagne FM cesse ce jour ses émissions sur Troyes en raison d’une " rentabilité relative ". Après le rachat de Champagne FM l’an prochain, le 97.5 MHz pétillera de nouveau.

21 avril 1993 : Radio Cigale déménage du 55 route de Dormans à Tinqueux, au 269 rue de Courlancy à Reims. Elle s’installe chez un ancien fleuriste (les parents de Jean-Pierre Chartier) et l’on peut apercevoir le studio à travers la vitrine. Suite à la plainte d’un voisin Radio Cigale arrête le 26 novembre à 20h00 et retourne à Tinqueux, mais cette fois ci dans la zone artisanale Mont St Pierre, 9 rue Marcel Dassault, le 19 décembre. L’aventure rémoise aura donc été courte.

13 juin 1993 : Champagne FM s’essouffle et s’abonne au programme Rire et Chansons qui à l’époque n’est pas identifié.

C’est à cette époque que Laurent Vilalte (qui dirigera Champagne FM quelques années plus tard), arrive à Reims en tant que journaliste sur Europe 2/RMS après avoir quitté Europe 2/Clip FM à Château-Thierry.

Août / Septembre 1993 : CMA rachète la SARL Objectif REC ,qui possédait Radio Epernay Champagne, pour installer une nouvelle radio : Happy FM.

Happy FM reprend donc les fréquences de REC, soit 98.1 MHz à Epernay et 97.6 MHz à Châlons sur Marne.

6 novembre 1993 : c’est une première à Reims et une originalité en France, 3 radios associatives (Radio Primitive, Radio Jeunes Reims et Radio Cigale) proposent un débat commun le samedi de 11h00 à 12h00. Il est réalisé soit à Radio Primitive, soit à Radio Jeunes Reims pour des raisons de disponibilité de locaux mais il est retransmit simultanément sur les 3 radios. Dès octobre 1994, Radio Fourvière Reims-Ardennes rejoindra ce débat pour une saison seulement.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×