Radio Primitive (ex: 93 FM, ex: Reims Radio FM)

 

 

Cette radio est la petite sœur de Radio Manie-Vesle.

Les anars de l’ex-pirate des ondes en 1981 ne veulent pas continuer seuls une radio 100% militante, ils ne veulent pas que la radio repose uniquement sur leurs épaules. C’est pourquoi avec Michel Leroy et Luc Roussard (plus connu sous le nom de Luc Besançon, maintenant sur France Bleu Pays de Savoie après un long passage à France Bleu Champagne),eux mêmes membres de Radio Manie-Vesle, ils participent à la mise en œuvre et à la rédaction des statuts de celle qui va prendre le nom de Reims Radio FM. Ils créent alors en juillet 1981, l’association Reims Radio FM qui a son siège 61 rue du Mont d’Arène. Parmi les anarchistes de la première heure de Radio Manie-Vesle, beaucoup resteront très longtemps administrateurs de Radio Primitive.

Celle qui s'est appelée d'abord Reims Radio FM est donc la pionnière des radios rémoises si l’on considère son passé en tant que Radio Manie-Vesle.

Elle commence à émettre le 1er octobre 1981 sur 93.2 MHz depuis la Maison Commune du Chemin Vert.

Du 10 au 15 octobre 1981, Reims Radio FM arrête ses programmes. A t-elle aussi subit les ravages du vent comme Champagne FM ?
Le 28 juin 1982 à 20h30, elle tient sa 1ère assemblée générale et élit son 1er conseil d’administration.
Durant les mois d’août 1982 et 1983, elle diffuse une bande en boucle annonçant qu’elle est en vacances et qu’elle reprend le 1er septembre. Notons que lors de ses directs à l’extérieur, elle utilise un petit émetteur calé généralement sur 104 MHz, ce qui permet de tout entendre de la retransmission, même (et surtout) ce qui est « off ».
Reims Radio FM et plus précisément 3 de ces animateurs Michel Clément, Hervé Schneider et Gilles Blondé crée « les Intouchibles » (un feuilleton comico-polémiquant à base d’humour sensoriel et vénéneux, comme le définissent ses auteurs). Il s’agit d’un pastiche des Incorruptibles. Ce feuilleton radio connaîtra son heure de gloire plus tard sur 88.6 dans l’émission « 88.6 week-end » animée entre autres par Odile Menant et Michel Clément (que l’on retrouvera plus tard sur Radio France Reims), et il fera même l’objet d’un projet de film en collaboration avec l’école des beaux arts de Reims en 1987.

Son autorisation par la Haute Autorité parait au JO le 1er octobre 1983 sur 93.2 MHz avec 100 W.

En mars 1984, elle prend le nom de RFM 93, puis plus tard 93 FM (avec pour slogan « la radio primitive ») et en 1991 lors de son passage sur 92.4 MHz (sa fréquence actuelle), elle devient Radio Primitive.
Le 22 mai 1984, RFM 93 se fait cambrioler, ainsi que le 16 mars 1985.
Elle émet en stéréo le 4 octobre 1986 et déménage au 13 rue Flodoard (une annexe de l’église St Jean-Baptiste) le 13 septembre 1986. 
Fin octobre 1988, elle participe toute la journée, de 11h00 à 20h00, à une opération nationale contre le chômage des jeunes, à l’initiative d’une radio parisienne et avec les Centres d’Information Jeunesse, baptisée « Showmage ».

Elle a toujours refusé la publicité.

Au début de l'année 1991, elle est à l'origine, avec 5 autres radios, de la création de la Férarock (Fédération des Radios Associatives Rock), suite à l'édition du festival « les états généraux du rock » à Montpellier. Les radios de la Férarock soutiennent les artistes locaux, promeuvent les découvertes et les musiques actuelles en émergence et sont totalement indépendantes. Rock étant compris là au sens très large. Dès la fin de l'année 91, 18 radios seront adhérentes de la Férarock, puis plus tard le chiffre se stabilisera autour de 25 environ (dont quelques une en Belgique et au Québec).

Le 5 mars 1991, lors de la nuit bleue, c’est avec Radio Jeunes Reims, la radio qui reprend le plus rapidement ses émissions.

Notons que l’association l’Egrégore, à l’origine, entre autre, de la création de Radio Manie-Vesle (l’ancêtre de Radio Primitive) anime toujours une émission le lundi soir sur Radio Primitive et ce depuis 1981.

Commentaires (2)

1. Hervé 29/10/2010

Snif, toute ma jeunesse. En parlant des Intouchibles que je m'écoutais en boucle (du calme, du calme, c'est l'heure de la piqûre... eh oui il était 17h et c'était l'heure de la piqûre, à l'hopital psychiatrique, Moïsseïev, état de Sibérie occidentale...), est-il possible de retrouver le script? Ca m'intéresserait grandement. Merci

2. Webmaster 29/10/2010

Hélas Hervé, je n'ai pas ce script et je ne connais pas personnellement les auteurs...mais peut-être passeront-ils par là, le message est lancé.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 06/06/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×