Créer un site internet

Big FM

 

Elle aurait dû s'appeler Radio Avenir et s’installer rue de Contrai (rue qui accueillera plus tard Radio Jeunes Reims), c'est sous ce nom qu'elle reçoit son homologation le 22 mars 1985.

Mais Henri Baetche (professeur de sport, entre autre), son fondateur, décide de rejoindre Radio Plus (groupement de radios créé par RCM) et la radio prend le nom de Big FM, radio 100% américaine (que de la musique US avec même un animateur vedette, américain exilé à Reims : Keith Dubose, qui sera chef d’antenne).

C’est Laurent Cordier, le directeur de RCM, qui trouve cette idée de radio américaine et recrute Keith (qui le jour de leur 1ère rencontre vient avec sa femme, Isabelle, car son français est plus qu’approximatif).

Elle débute sur 90.5 MHz stéréo le 17 avril 1985 en soirée (comme Radio Flash d’ailleurs, une journée faste en matière de nouvelles radios), les programmes débuteront réellement le 29 avril.

Elle s'arrête le 9 décembre 1985 à cause d'un différent avec Radio Plus, Henri Baetche voulant reprendre son indépendance., Laurent Cordier disant que c’est lui qui a fait le succès de Big FM qui jusque là n’existait pas. Les 2 parties s’accusent mutuellement de ne pas respecter l’accord qui les lie. En fait depuis ce différent, Big FM est occupée 24h/24 par un animateur. Profitant que l’animateur de service soit sorti quelques instants (pour satisfaire un besoin naturel ou pour aller chercher un paquet de cigarettes, allez savoir), Radio Plus en profite pour fermer à clé les locaux de Big FM.

Une altercation a même lieu le 16 décembre entre Laurent Cordier (qui dirige Radio Plus/CMA) et Keith Dubose (employé par CMA pour Big FM). Cette altercation vaudra 3 jours de mise à pied à Keith Dubose. Toujours le 16 décembre, deux animateurs qui n’ont pas été payés déposent plainte.

Elle reprend le 17 décembre 1985 à 11h00 après que le juge des référés, qui a statué le 14 décembre, ait ordonné la réouverture des locaux, la reprise du travail et l’exécution des dispositions prévues dans le protocole d’accord entre CMA (Radio Plus) et Big FM, mais sans animation et avec un programme musical sans aucune spécificité. En fait, il s’agit d’une programmation diffusée depuis les locaux de la galerie Clair Maret mais directement par Radio Plus et non par l’équipe d’Henri Baetche.

Ce dernier dépose plainte pour détournement de fréquence et vol de matériel. Bien que le matériel de Big FM ait été mis à disposition gratuitement par CMA, Henri Baetche estime que celui-ci a été payé largement par la diffusion sur les ondes de Big FM des messages pub de Radio Plus.

Ce même 17 décembre en soirée on aperçoit une voiture Big FM garée rue de Contrai et des gens qui discutent dans ce qui aurait du être les locaux de Radio Avenir/Big FM.

Le 23 janvier 1986 elle augmente sa puissance et on entend même Keith la journée du 6 février, puis elle arrête et reprend sa porteuse le 18 avril. Elle disparaît totalement le 20 septembre 1986.

Le 90.5 MHz reprendra vie mi-mars 1988 avec VOA Europe.

Avec la loi sur les quotas, une telle radio ne pourrait plus exister de nos jours, dommage !

Commentaires (1)

Christophe
  • 1. Christophe | 08/10/2011
Un bonjour a mon professeur de sport , une année ou j'ai eu ma meilleur moyenne.....et oui tenir les platines méritait de petites recompense !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 23/02/2021